Millions de coeurs

Mes mots au fil des jours …

S’endormir

Inévitablement, le soleil se couche.

Indubitablement, la lumière se tait.

Abominablement, la peur se dessine.

Le soir devient instant d’obscurité où l’espoir n’est plus. S’endormir pour aller vers la paix est l’utopie ultime d’un combat mené depuis déjà bien longtemps.

Ainsi, la vie m’a fait voguer au gré de ces couchers décadents de clarté.

Attendre désespérément le sommeil ne devenant que la seule issue d’un jeu dément. Je suis sur le quai de cette gare lugubre et je patiente pour ce train qui ne peut s’arrêter. J’espère, en vain, voir l’assoupissement descendre du wagon. D’heures en heures. D’arrivées en départs. De destinations en retards, je tourne et vire dans ce lit trop petit pour ma soif d’ailleurs.

Il y a eu ces crépuscules où la peur de se perdre dans la solitude m’enfermait pour ne plus me libérer. Je n’avais qu’à courir après la lumière où ils étaient en vie.

La crainte farouche de ne plus vivre me fit sursauter, ensuite, à l’époque où l’enfant se croit adulte.

Puis, vint le temps où j’ai pourchassé, par artifice, le désir suprême de ne plus penser pour se perdre dans le néant amer.

Durant quatre saisons, mon esprit m’a, alors, tenu éveillé pour me souvenir de son image et de la vie à ses côtés. L’attente dans le vide conscient anima des nuits tragiques.

Après les tempêtes, le calme revient toujours mais mes soirées n’ont été que doutes envers le beau et je n’ai fait que repousser ces minutes où il fallait guetter les rêves, seul, dans le noir.

Finalement, le tumulte heureux de mon clan me permit d’embrasser ces secondes avec grâce. Fatigué, fière et à sa place pour ne plus trembler face à la fin des couleurs. Satisfait et calme pour s’endormir avec ce sourire léger, prêt à éclabousser les anges de la nuit.

Je pouvais, alors, me laisser tanguer d’un songe à l’autre.

De ONE LOVE à EDEN KARMA86

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :