Millions de coeurs

Mes mots au fil des jours …

VOYAGE

Partir et se penser ailleurs pour respirer le différent et aspirer à l’évasion tant convoitée par les prisonniers. Se croire libre de l’espace et voguer au-delà de murs tristes d’une vie quelconque.

On voudrait tous faire le plus beau de tous les voyages. Découvrir, rencontrer, apprendre et se modeler des souvenirs aussi intenses que créateurs de personnalités. On désirerait tous s’entendre crier à son voisin que l’on est déjà aller là-bas, endroit sans doute mieux que son nuageux présent. Le voyage devient, alors, arme de caste pour devenir important et respectueux de l’autre.

Et si l’on voyageait avec le cœur ? Juste pour vivre et croire que notre vie n’est pas si fatalement mal habile. Un souffle. Un regard. Une vérité. Des larmes. De la haine. De l’amour. Une main tendue. Un sourire. Le périple demeure bien grand …

Comme tous, mon voyage est sans fin et dénoué de distances. Il est émotion, instant de vérité, rage, tristesse, joie… Il fait peur la nuit et émerveille l’après-midi. Il est peuplé de ceux qui construisent, parfois malgré eux, ce si fabuleux chemin de vie pour remplir ce carnet de route au-delà des rêves.

Nous, ils, je voyage chaque jour. La vie se ponctue de ces moments qui rendent les yeux si contraires à la routine. Il faut savoir comprendre et capter ces lieux de temps et d’émotions qui feront découvrir des paradis innombrables.

Je ne suis pas parti à l’excès mais réalise, aujourd’hui, que mes aventures furent nombreuses.

Le voyage n’est pas quantifiable. Il ne peut se montrer ni se vanter. On le vivra pour grandir et faire frissonner nos sens. La terre est belle à explorer mais notre vie nous offrira une aventure autrement plus intense et riche.

Voyager demeure la vie que l’on se forge. Certains feront des kilomètres pour aspirer à s’élever tandis que d’autres respireront cette air qui ne fait qu’embrasser des expériences magiques.

L’impermanence rend l’existence si imparfaite qu’elle offre toutes les émotions qui serviront à remplir la valise de nos années.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :