Millions de coeurs

Mes mots au fil des jours …

Quand il n’y aura plus …

Quand l’alcool n’aura plus de fin et qu’il n’y aura plus d’encre, que restera-t-il de sa trace?

Que faudra-t-il hurler et ou devra-t-on aller?

Esprit errant, las du vide, recherchant le sacré et désirant le valeureux, qui serai-je?

Quand il n’y aura plus …

Et on la recherchera.

Pour la craindre…

Tapie dans l’ombre de nos vies, elle ne laissera, pourtant, personne sur le bord de son chemin.

Souvent si proche pour être oubliée, elle se perd et se replie sur elle-même. Elle s’esclaffe, alors, de nous voir palabrer de son mépris. Joueuse et parfois menteuse, elle se voudrait loyale et se targuerait même d’être salvatrice.

Arme contre la solitude et combat contre l’oubli, elle demeure l’un des files qui dirige nos existences de pantins.

Elle sait nous faire partager ses instants naïfs où plus rien n’a d’importance.

Elle est capable de nous donner la raison de ce croire immortel.

Elle nous convoite et devient, finalement, si délicate à apprivoiser.

Elle s’est jouée de moi puis m’a convaincue de sa clarté. Comme une oreille qui sait écouter les cris, les peines, les joies et toutes ces émotions qui savent si bien noud secouer, je me dois de croire en elle et de lui demander de l’aide. Elle est là pour me convaincre de devenir encore plus vivant imparfait qui pourra accomplir tant de choses.

Mais quand il n’y aura plus l’amitié… Que faudra-t-il hurler et ou devra-t-on aller?

De ONE LOVE à EDEN KARMA71

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :