Millions de coeurs

Mes mots au fil des jours …

https://youtu.be/H6e09wz0Dd0

Je croyais que les héros ne mourraient pas…

Batman, Michael Jordan, Superman, Magic johnson, Elle, Lebron james, Allen Iverson, Son Goku, Christiano Ronaldo, Lui, Usain Bolt, Karl Lewis, Seiya, Ronaldo, Olivier Atton, Stephen Curry, Pelé, Kobe bryant …

26 Janvier 2020 …

Comment ne pas être insensible face à cet enfant qui perd la vie avec le modèle de sa jeunesse.

Je ne peux que m’émouvoir de cette petite fille qui meurt dans les bras de son papa.

Et nous éprouverons des sentiments plus ou moins cachés en portant un deuil plus ou moins lourd.

Des vies, une fois de plus, effacées.

J’ai 40 ans et réalisent, alors, que le beau est éphémère. Tout peut disparaître en un instant. Je voudrais me convaincre de cette fatalité et accepter la mort mais je ne peuX qu’être triste de ces destins brisés par l’obscurité.

Un jour, mes descendants vivront mon déclin et je deviendrai un souvenir pour ces trois petites âmes.

Je suis, pourtant, immortel à leur yeux…

Depuis tout petit, des héros bercent ma vie. Je les vois, les admirent et sursautent au-delà de toutes leurs aventures. Ils sont invincibles… ils réussissent tout le temps.

Aujourd’hui, mon âme d’enfant est égarée. Je ne sais plus ce qui est réel.

Ces gens à part, ces artistes, ces êtres sensibles, ces héros ne peuvent pas partir.

Sans eux, il ne pourrait pas y avoir de rêves. Sans eux, on ne pourrait pas croire en l’impossible. Sans eux on ne pourrait pas se battre pour atteindre nos utopies.

Ce matin, on me dit qu’un super-héros est parti pour toujours. Il n’avait pas le droit.

Je croyais qu’ils ne pouvaient pas mourir.

J’ai 40 ans et comprends qu’ils s’en vont aussi. Ils ne sont pas bénis de ces dieux si déments envers la sensibilité géniale du talent. Ils sont comme les autres.

Nous sommes tous les mêmes.

J’ai 10 ans et je ne veux pas que mes super-héros partent pour toujours. je croyais qu’ils ne mourraient pas.

Ils n’ont pas le droit.

On fera quoi, nous, sans ces preuves que le fantastique dispose d’une place évidente dans notre monde?

On fera quoi sans le rêve?

Millions de cœurs 33

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :