Millions de coeurs

Mes mots au fil des jours …

https://youtu.be/aHjpOzsQ9YI

Poule ou Coq ?

Tu viens faire une balade ?

Tu verras que tout deviendra si léger. Une si tendre insouciance va s’emparer de nous. Et ce détachement du temps nous prendra la main pour nous faire côtoyer la frontière du monde des « millions de coeurs».

Dans un pré, dans la forêt ou sur ce sentier sillonnant une campagne discrète, tu laisseras vagabonder ton âme. Tu seras cet enfant empli de rêves au sein de cet univers merveilleux.

Tu caresses les herbes hautes. Tu laisses aller ta paume sur les bords verdoyants de ces chemins cachés par les champs. Et là, tu prends cette tige et tu demandes :

Poule ou coq ?

Poule ! Non perdu !

Te voilà, maintenant, souffler sur ce brin d’herbe pour parvenir à faire retentir ce bruit si aigu mais si apaisant.

Tu sens le vent sur ton visage. Tu es capable de courir sans crainte dans des descentes improvisées par la nature. Tu cries à gorge déployée sans gêner qui que se soit.

Tu rencontres ces insectes,venus d’ailleurs, sans que la peur ne vienne s’inviter. La coccinelle s’envole de ton doigt après ton vœux.

Tu souffles sur les fleurs de pollen et tu admires ces pétales de coton qui dansent dans les airs.

Tu dégustes les fruits de cet arbre et savoures la douceur sucrée de la nature.

Poule ou coq ?

Coq ! Gagné !

Ce bout de bois devient l’épée magnifique qui permet de vaincre les dragons.

Tu détaches ces fleurs et tu les lances pour les admirer tournoyer tel des hélicoptères gracieux.

Tu t’allonges dans l’herbe et ton regard croise le monde des nuages. Tu imagines, ainsi, les formes les plus majestueuses. Un coeur. Un animal. Un visage souriant.

Le parfum des fleurs te fais fermer les yeux et te transporte dans les limbes de la perfection.

Tu ressens les températures fraîches des bois et souffres de cette chaleur une fois ce sanctuaire quitté.

Tu te perds dans les cheveux d’anges et perçois le piège tendu par des centaines d’araignées rendues inoffensives par la légèreté de leur toile.

Poule ou coq ?

Poule ! Gagné !

On titille le trou du grillon avec une branche et l’animal sort pour nous émerveiller de sa rapidité.

Une rivière croise notre chemin. Et, les pieds dans l’eau, nous réalisons de magnifiques ricochets. Le reflet de nos visages souriants voguent vers le bonheur de l’instant.

A la lisière de la forêt, nous entendons les bruits terrifiants de monstres inconnues tapis derrières les arbres.

Nous sommes dans un monde où tout est possible. Et, parfois, le soir, en rentrant à la maison, nous lèverons la tête. Cette étoile filante nous guidera vers le monde où les vœux sont exaucés.

Poule ou coq ?

Coq ! Gagné !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :